Le festival de BD d’Angoulême rend hommage à Charlie Hebdo :

« Être ou ne pas être Charlie, telle est la question ! En fait, on s’en branle : les slogans n’ont pas de sens. […] Forcément, tuer des dessinateurs, ça ne se fait pas. Mais il y a tellement de choses qui ne se font pas. Comme mettre des cages de zoo sur les bancs publics pour empêcher les SDF de s’asseoir. Être Charlie, c’est dire que le maire d’Angoulême est un con. »

Jean-Christophe Menu, auteur et éditeur, venu au nom de Charlie Hebdo récupérer le « Trophée de la liberté de la presse ».

Tout ceci m’a inspiré ce petit dessin :

angouleme BD

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s