Le chocolat :

Ah, manger du chocolat ! Oui, du chocolat et non un chocolat. Un chocolat, c’est bien trop souvent cette confiserie trop sucrée, vendue en grande boîte par trop colorée au moment des fêtes de Noël. Mais manger du chocolat ! du chocolat noir, fort, âpre même. Déguster du chocolat comme un grand cru de café, comme un verre de Bordeaux classé, comme on goûte l’harmonie tranquille d’un dernier instant de quiétude.
Manger du chocolat et, soi-même, se fondre dans la promesse sucrée d’un instant d’éternité, se retrouver enfin et croire en les étoiles !

Il y a quelque temps, j’avais rédigé ce court texte à la demande d’une de mes consœurs, Chris Simon, dont je vous conseille le blog, ainsi que la lecture de sa série : Lacan et la boite de mouchoirs.

Retrouvez-la ici

Et vous, le chocolat, vous l’aimez comment ? Dite-le nous en commentaire !

 

Publicités